Une nouvelle étude le démontre : il n’y a aucun avantage économique à reporter la sortie du nucléaire

Une nouvelle étude le démontre : il n’y a aucun avantage économique à reporter la sortie du nucléaire

Prolonger la durée de vie de deux réacteurs nucléaires ne procure aucun avantage économique à long terme, mais est plus risqué. Les organisations environnementales Greenpeace, Bond Beter Leefmilieu (BBL) et Inter-Environnement Wallonie (IEW) en arrivent à cette conclusion sur la base d’une mise à jour par le centre de recherche EnergyVille de son étude énergétique 2017 réalisée à la demande des grands consommateurs industriels.

Lettre ouverte d'IEW à Christophe Lacroix

Lettre ouverte d'IEW à Christophe Lacroix

Monsieur le ministre,

La transition énergétique exige d’être volontaire. Les dossiers « énergie » à traiter d’ici la fin de la législature ne manquent pas et il vous reste à peine 2 ans pour imprimer votre marque. Mais il n’y a là rien d’impossible ! Et pour vous y aider, nous avons concocté un plan d’action regroupant les 5 grands chantiers qu’il nous semble indispensable de vous voir mettre en œuvre. 

Langerlo : Tirer les enseignements pour la Wallonie

Langerlo : Tirer les enseignements pour la Wallonie

IEW, Greenpeace et WWF se réjouissent de la décision de l’Agence flamande de l’énergie (VEA) de ne pas accorder de délai supplémentaire pour le démarrage de la centrale biomasse à Langerlo. C’est aussi un signal fort pour la Wallonie.

Vers un pacte énergétique : Le temps du renouvelable est arrivé

Vers un pacte énergétique : Le temps du renouvelable est arrivé

Aujourd'hui, les quatres ministres de l’énergie se sont réunis pour relancer le processus visant à l’élaboration d’un pacte énergétique. A leur arrivée, les ministres ont été invité par les ONGs environnementales IEW, BBL, WWF et Greenpeace à collaborer pour assembler les pièce d’un puzzle énergétique .

Sortir du nucléaire et atteindre les objectifs de Paris est possible

Sortir du nucléaire et atteindre les objectifs de Paris est possible

Les ONGs environnementales ont mandaté le centre de recherche 3E pour construire un scénario électrique belge et wallon à l’horizon 2030. Sur base des objectifs renouvelables exigés par l’Accord de Paris, les chercheurs ont évalué les coûts du scénario le plus optimal pour notre pays. Atteindre des objectifs ambitieux en matière climatique et sortir du nucléaire à un coût raisonnable est possible à la condition de se mettre au travail avec détermination pour rattraper notre retard. Le futur énergétique doit être ambitieux, flexible et 100 % renouvelable.