Keywords: Énergie renouvelable, EU 2030, Bio-énergie
Niveau: Europe
Publié: 04/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, EEB, CAN-Europe, EEB, Fern, Birdlife International, Oxfam, Transport & Environment, Wetlands International, Actionaid
Bureau: -

Les Gouvernements européens font de plus en plus appel à la biomasse pour atteindre leurs objectifs renouvelables. Cette source d’énergie représentait 62% des énergies renouvelables au niveau européen en 2012. Pourtant, de nombreux rapports montre l’impact limité voir nul que certaines biomasses peuvent avoir en terme de réduction de gaz à effet de serre. D’autres impacts socio-économiques sont aussi préoccupants.

Bien sûr, il existe une biomasse véritablement durable qui a un rôle déterminant à jouer dans le transition vers un système énergétique reposant sur les renouvelables. Mais sa quantité est strictement limitée. Il faut éviter que l’utilisation de biomasse n’ait un impact néfaste notamment en termes d’émissions de CO2, mais aussi sur la biodiversité ou sur les autres productions liées au sol comme l’alimentation. Il est donc crucial que l’Union européenne fixe une cadre pour les bio-énergies dans son nouveau paquet climat-énergie 2030. Elle doit notamment :

  • Se fixer une limite d’utilisation de la biomasse à des fins énergétiques à ne pas dépasser reposant sur une estimation de la quantité de biomasse durable disponible.
  • Assurer que la biomasse utilisée l’est de la manière la plus efficace possible. Cela passe notamment par le respect du principe de la cascade des usages. (Qui veut que la biomasse soit notamment en priorité utilisée en alimentation plutôt qu’en énergie)
  • Inclure une estimation correcte des réductions d’émissions entrainées par l’utilisation des différentes biomasses.
  • Introduire des critères de soutenabilité strictes pour les biomasses.

Briefing (EN) > Link