Keywords: Économies d'énergie, Électricité
Niveau: Belgique
Publié: 02/2012
Auteur: BBL, Greenpeace
Bureau: Climact

Les centrales électriques en Belgique veillissent rapidement. Une partie importante de ces centrales atteindra la fin de vie dans les prochaines années. De plus, les centrales nucléaires fermeront progressivement entre 2015 et 2025. Une manque de vision claire sur l'avenir énergétique et les délais dans les investissements sont les raisons principales d'un pénurie potentielle de capacité de production. Ceci dépend aussi de la demande d'électricité et le tempo de production des nouvelles capacités.

Une analyse récente par la régulateur fédérale du marché de l'électricité (la CREG) souligne que la réduction de la croissance de la demande d'électricité pourrait influencer de manière considérable la capacité requise dans l'avenir.

Dans ce contexte, Greenpeace Belgique et Bond Beter Leefmilieu ont commandé une étude à Climact ayant comme objectif un mapping du potentiel des économies d'électricité, et de déterminer l'impact sur la demande de l'électricité.

Rapport (EN) > Link
Résumé (NL) 
> Link