Viewing entries in
2015

Les limites de la biomasse en Belgique. Le non-sens économique et environnemental des nouvelles grandes centrales à biomasse en Flandre et en Wallonie

Les limites de la biomasse en Belgique. Le non-sens économique et environnemental des nouvelles grandes centrales à biomasse en Flandre et en Wallonie

Keywords: Énergie renouvelable, Bio-énergie, Subsides
Niveau: Belgique
Publié: 12/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL, IEW
Bureau: 3E

L'utilisation de biomasse à grande échelle pour la production de l'électricité n'a aucun sens, tant au niveau économique qu'au niveau environnemental. La Belgique devra importer des grandes quantités de biomassa dont la durabilité ne peut pas être garantie. Cette importation a des mauvais effets sur la biodiversité et mène à une augmentation des émissions de CO2. 

Ces centrales de biomasse à grande échelle sont également une mauvaise idée du point de vue économique. Cet étude par 3E pour le mouvement environnemental montre que le choix pour la biomassa coûtera près de 2 millard d'euro aux consommateurs en plus comparé avec un scénario qui se focalise sur l'énergie solaire et les éoliennes. 


Rapport (EN) > Link
Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

9 mythes sur la transition énergétique allemande réfutés

9 mythes sur la transition énergétique allemande réfutés

Keywords: Énergie renouvelable, Combustibles fossiles, Émissions, Subsides, Allemagne, Énergie nucléaire, Mythes
Niveau: Belgique, Europe
Publié: 11/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL
Bureau: -

Le Gouvernement allemand a lancé son Energiewende en 2011. Principalement, il a décidé de :

  • Fermer tous ses réacteurs nucléaires dès 2022
  • Réduire ses émissions de CO2 globales de 40% en 2020 et de 80-95% en 2050
  • S’engager sur la voie de l’efficacité énergétique et des renouvelables

Est-ce que les allemands vont être capables de réduire leurs émissions de CO2 tout en sortant du nucléaire ? A quel prix ? Est-il possible d’intégrer une part si importante d’énergie renouvelable dans le réseau électrique tout en assurant sa sécurité d’approvisionnement ? Quel est le rôle du citoyen allemand dans cette transition ? Quel est son impact économique ?

On a pu lire toutes sortes de réponses à ces questions. Dans ce briefing, nous nous concentrons sur quelques-unes des histoires les plus souvent entendues à propos de l’Energiewende. Nous en profitons pour en retirer une série de recommandations à destination des politiques belges.


Brochure (NL) > Link
Brochure (FR) > Link

 

The Energy [R]evolution 2015

The Energy [R]evolution 2015

Keywords: Énergie renouvelable, Énergie nucléaire
Niveau: International
Publié: 11/2015
Auteur: Greenpeace, Global Wind Energy Council, SolarPowerEurope
Bureau:


Pour rester sous le seuil des 2°C, les émissions de carbone ne doivent désormais pas dépasser les 1000 gigatonnes, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Mais si le volume de consommation actuel est maintenu, notre « budget carbone » sera entièrement épuisé d’ici 2040.

L’approvisionnement énergétique connaît actuellement une évolution dynamique – mais cette évolution doit être accélérée. Ce scénario [R]évolution énergétique propose une feuille de route pour une transition vers des sources d’énergie 100 % renouvelables, permettant ainsi de mettre fin aux émissions de CO2, d’éliminer progressivement l’énergie nucléaire, et de rendre inutile toute nouvelle exploitation pétrolière en Arctique et dans les eaux profondes, telle que celle qui a lieu au large du Brésil.

Ce scénario montre également qu’une telle transformation augmente la création d’emplois dans le secteur énergétique. Une réalité que nous documentons en France avec nos enquêtes et reportages sur les projets d’énergie renouvelable déjà en place dans les territoires.

Rapport (EN) > Link
Samenvatting (EN) > Link
Key Messages (EN) > Link

 

Effective Governance for the EU 2030 Renewable Energy Target

Effective Governance for the EU 2030 Renewable Energy Target

Keywords: Énergie renouvelable, EU 2030, Governance
Niveau: Europe
Publié: 06/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, CAN-Europe
Bureau: -


Ce briefing présente notre vision sur la nécessité d’adopter un cadre de gouvernance européen fort et fiable en matière d’énergie renouvelable pour 2030 et formule des recommandations.
L’UE s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95% d’ici 2050 par rapport à 1990.

Pour atteindre cet objectif, les énergies renouvelables, qui représentent déjà 15% de la production européenne, devront jouer un rôle prédominant dans le système énergétique européen. Les investissements dans les énergies renouvelables permettent non seulement de réduire les émissions ce CO2 mais aussi d’améliorer la sécurité d’approvisionnement de l’Europe, de réduire la facture des importations d’énergie et de booster la création d’emploi.

Pour assurer un développement continu des énergies renouvelables, l’UE doit maintenir un cadre de gouvernance fort pour l’après-2020 qui sécurisera les investissements actuels et futurs. Ce cadre doit être conçu pour atteindre et dépasser l’objectif renouvelable 2030. Il doit aussi contribuer à atteindre l’objectif climatique à long terme, notamment en levant les barrières au développement des renouvelables en Europe.


Briefing (EN) > Link

 

Toxic coal - counting the cost of weak EU air pollution limits

Toxic coal - counting the cost of weak EU air pollution limits

Keywords: Combustibles fossiles, Santé, Émissions
Niveau: Europe
Publié: 05/2015
Auteur: Greenpeace, European Environmental Bureau
Bureau: -


Les projets de normes de pollution de l'air de l'UE pour les centrales électriques au charbon sont trop faibles. Le rapport estime que 71.000 décès dus à des accidents vasculaires cérébraux, des maladies cardiaques, des cancers du poumon et d'autres maladies associées à la pollution de l'air pourraient être évitées. La pollution due au charbon entraînerait également des centaines de milliers de cas supplémentaires de maladies cardiaques et respiratoires, comme la bronchite chronique et l'asthme touchant particulièrement les enfants.

Sur base des données officielles disponibles, le rapport compare les différentes pistes. Ces décès supplémentaires et les maladies - et les coûts qui en résultent estimés à 52 milliards d'euros - pourraient être évités si l'UE se fixait pour mandat d'établir des normes en ligne avec les meilleures techniques disponibles.

Rapport (EN) > Link

 

Pitfalls and potentials - The role of bioenergy in the EU climate and energy policy post 2020: NGO recommendations

Pitfalls and potentials - The role of bioenergy in the EU climate and energy policy post 2020: NGO recommendations

Keywords: Énergie renouvelable, EU 2030, Bio-énergie
Niveau: Europe
Publié: 04/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, EEB, CAN-Europe, EEB, Fern, Birdlife International, Oxfam, Transport & Environment, Wetlands International, Actionaid
Bureau: -

Les Gouvernements européens font de plus en plus appel à la biomasse pour atteindre leurs objectifs renouvelables. Cette source d’énergie représentait 62% des énergies renouvelables au niveau européen en 2012. Pourtant, de nombreux rapports montre l’impact limité voir nul que certaines biomasses peuvent avoir en terme de réduction de gaz à effet de serre. D’autres impacts socio-économiques sont aussi préoccupants.

Bien sûr, il existe une biomasse véritablement durable qui a un rôle déterminant à jouer dans le transition vers un système énergétique reposant sur les renouvelables. Mais sa quantité est strictement limitée. Il faut éviter que l’utilisation de biomasse n’ait un impact néfaste notamment en termes d’émissions de CO2, mais aussi sur la biodiversité ou sur les autres productions liées au sol comme l’alimentation. Il est donc crucial que l’Union européenne fixe une cadre pour les bio-énergies dans son nouveau paquet climat-énergie 2030. Elle doit notamment :

  • Se fixer une limite d’utilisation de la biomasse à des fins énergétiques à ne pas dépasser reposant sur une estimation de la quantité de biomasse durable disponible.
  • Assurer que la biomasse utilisée l’est de la manière la plus efficace possible. Cela passe notamment par le respect du principe de la cascade des usages. (Qui veut que la biomasse soit notamment en priorité utilisée en alimentation plutôt qu’en énergie)
  • Inclure une estimation correcte des réductions d’émissions entrainées par l’utilisation des différentes biomasses.
  • Introduire des critères de soutenabilité strictes pour les biomasses.


Briefing (EN) > Link

 

The Energy Union. Ensuring a Vision without Blind Spots

The Energy Union. Ensuring a Vision without Blind Spots

Keywords: Énergie renouvelable, EU 2030, Changement climatique, Energy Union
Niveau: Europe
Publié: 02/2015
Auteur: WWF
Bureau: -

La stratégie européenne pour l'Union de l'énergie pourrait permettre de mettre en place une politique climatique crédible. C’est donc une opportunité unique d’ajuster notre politique climat énergie en vue de répondre aux multiples défis auxquels doit répondre l’Union : répondre à la crise environnementale majeure tout en ré-énergisant nos économies et en protégeant les européens.


Briefing (EN) > Link

 

The Energy Union. Bringing a Vision into Focus

The Energy Union. Bringing a Vision into Focus

Keywords: EU 2030, Energy Union
Niveau: Europe
Publié: 01/2015
Auteur: WWF
Bureau: -

L’énergie et le climat sont très présent dans le débat public européen, Mais la Commission actuelle. Mais il est à craindre qu’elle ne se disperse et s’éloigne des objectifs principaux à atteindre.

Ce briefing rappelle les éléments de l’Union de l’énergie qui doivent être prioritaire selon le WWF.


Briefing (EN) > Link

 

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future. Briefing. Mis à jour

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future. Briefing. Mis à jour

Keywords: Énergie renouvelable, Électricité, Scénario, Subsides
Niveau: Belgique
Publié: 01/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL
Bureau: 3E

Comment concrétiser la sortie du nucléaire tout en réduisant les émissions de CO2 d'une manière abordable? Les organisations environnementales Greenpeace, Bond Beter Leefmilieu et le WWF ont uni leurs forces pour élaborer un scénario énergétique pour la Belgique.

Le bureau d'étude 3E a réalisé une étude détaillée du secteur électrique. L’étude démontre que la Belgique pourrait, d’ici 2030, produire 54% de son électricité à partir de sources renouvelables. La biomasse n'y joue qu'un rôle limité, pour tenir compte de l'offre disponible de biomasse durable en Europe et en Belgique. En choisissant un scénario électrique ambitieux en matière d’énergie renouvelable, la Belgique peut atteindre ses objectifs climatiques et économiser 2 milliards d’euros de subsides par rapport à un scénario business as usual.

Ce document est un update de la version en 2014.


Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

 

Insuffisance des plans d'urgence nucléaire belges : les leçons de la catastrophe de Fukushima n'ont pas été tirées

Insuffisance des plans d'urgence nucléaire belges : les leçons de la catastrophe de Fukushima n'ont pas été tirées

Keywords: Énergie nucléaire
Niveau: Belgique
Publié: 01/2015
Auteur: Greenpeace
Bureau: Acro

Tant lors de la catastrophe nucléaire de Chernobyl que celle de Fukushima, plus de 100 000 personnes ont dû être évacuées et ce, jusqu’à 50 km de la centrale. Les conséquences sociales, économiques et politiques ont été considérables pour les deux pays, et il en sera encore de même pendant plusieurs décennies. Pourtant, si l’on se base sur les recherches concernant les préparations à l’évacuation et l’évacuation même après la catastrophe nucléaire de Fukushima, on observe que les autorités japonaises n’ont pas tiré les leçons de la catastrophe de Chernobyl.

Il est essentiel de ne pas sous-estimer l’importance d’une planification des interventions d’urgence, qui devrait en outre couvrir tous les scénarios possibles. Nous ne devrions pas non plus négliger les leçons d’une catastrophe complexe telle que celle de Fukushima – et les conséquences d’un mauvais plan d’urgence. La Belgique est-elle bien préparée à faire face à une catastrophe nucléaire de grande ampleur sur son propre territoire mais aussi sur celui de ses voisins ? Nos plans d’urgence prennent-ils bien en compte tous les scénarios possibles, y compris les situations les plus complexes – et sont-ils vraiment réalistes ?


Rapport (NL) > Link
Rapport (FR) > Link