Viewing entries in
BBL

Mise à jour des sensitivités dans l'étude Energyville : Energy transition in Belgium : Choices and Costs

Mise à jour des sensitivités dans l'étude Energyville : Energy transition in Belgium : Choices and Costs

Keywords: Énergie nucléaire, Sécurité d'approvisionnement, Électricité, Plan à long terme
Niveau: Belgique
Publié: 02/2018
Auteur: IEW, BBL
Bureau: Energyville

Les organisations environnementales Bond Beter Leefmilieu (BBL), Greenpeace et Inter-Environnement Wallonie (IEW) ont demandé au centre de recherche EnergyVille de réaliser une mise à jour de l’étude énergétique qu’elle avait réalisée pour Febeliec en janvier 2017. Cette mise à jour a été réalisée dans le cadre du débat en cours sur le pacte énergétique.

Pour cette étude et sa mise à jour, EnergyVille a utilisé le système TIMES de modélisation technico-économique de l’énergie. TIMES calcule les scénarios les plus rentables qui sont techniquement réalisables en tenant compte de toutes les hypothèses.

Cette mise à jour permet d’intégrer la diminution rapide du prix des énergies renouvelables, ainsi que les dernières estimations du prix du gaz. EnergyVille a également laissé tourner le modèle jusqu’en 2040 afin de pouvoir comparer le coût d’une sortie du nucléaire en 2035 ou en 2025. Enfin, nous avons calculé la probabilité d’une indisponibilité d’un ou deux réacteurs nucléaires et l’impact de cette indisponibilité temporaire.

 

Rapport (EN) > Link
Résumé (FR) > Link
Résumé (NL) > Link

Cinq chantiers pour un avenir énergétique durable en Belgique et en Europe

Cinq chantiers pour un avenir énergétique durable en Belgique et en Europe

Keywords: Réseau électrique, Governance, Énergie renouvelable, Bio-énergie, EU2030, Energy Union
Niveau: Europe, Belgique
Publié: 05/2017
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL, IEW
Bureau: -

Le 7 avril, la Belgique fut le 142ème État à ratifier l’accord historique de Paris pour le climat. Ce jour entrera dans les livres d’histoire comme un tournant dans la politique climatique et énergétique de notre pays. Il l’engage explicitement à déployer des efforts en vue de réduire, avec les autres pays engagés, le réchauffement climatique à maximum +2°C, tout en s’efforçant de tendre vers +1,5°C. La conséquence implicite de cela est que nous devons nous tourner le plus rapidement possible vers un système énergétique basé à 100% sur les énergies renouvelables.

Les propositions de la Commission européenne (reprises dans le document « Une énergie propre pour tous les Européens ») en vue d’adapter le marché de l’énergie européen à la transition énergétique, arrivent donc à point nommé. Il n’y a plus une seconde à perdre. Nous devons mettre   tout en œuvre dès maintenant pour rendre notre politique énergétique « future proof ». Suite à la visite du Commissaire Šefčovič’ au Sénat le 4 mai 2017, nous avons listé 5 chantiers qui, selon les mouvements de défense de l’environnement, doivent absolument être lancés en Europe lors des 18 prochains mois.


Briefing (FR) > Link
Briefing (NL) > Link

 

La centrale de biomasse à Langerlo : données et alternatives

La centrale de biomasse à Langerlo : données et alternatives

Keywords: Énergie renouvelable, Bio-énergie, Subsides
Niveau: Belgiqie
Publié: 02/2017
Auteur: Greenpeace, BBL
Bureau: Energyville

Ce rapport montre qu'il est possible de génerer assez d'énergie solaire et éolienne afin de remplacer la centrale de biomasse à Langerlo. En plus, nous réduisons ainsi plus d'un milliard de subsides. La suppression des subsides à Langerlo peut réduire le 'Turteltaks', et nous incite à miser de manière plus ambitieuse sur l'énergie de l'avenir. Cependant, une condition importante est de donner la priorité à plus d'investissements dans la chaleur verte et le transport électrique. 
 

Rapport (NL) > Link
Résumé (NL) > Link
 

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future 2016

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future 2016

Keywords: Énergie renouvelable, Électricité, Scénario, Subsides
Niveau: Belgique
Publié: 12/2016
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL, IEW
Bureau: 3E

Comment concrétiser la sortie du nucléaire tout en réduisant les émissions de CO2 d'une manière abordable? Les organisations environnementales Greenpeace, Bond Beter Leefmilieu et le WWF ont uni leurs forces pour élaborer un scénario énergétique pour la Belgique.

Le bureau d'étude 3E a réalisé une étude détaillée du secteur électrique. L’étude démontre que la Belgique pourrait, d’ici 2030, produire 54% de son électricité à partir de sources renouvelables. La biomasse n'y joue qu'un rôle limité, pour tenir compte de l'offre disponible de biomasse durable en Europe et en Belgique. En choisissant un scénario électrique ambitieux en matière d’énergie renouvelable, la Belgique peut atteindre ses objectifs climatiques et économiser 2 milliards d’euros de subsides par rapport à un scénario business as usual.

Cette publication est un update en 2016 avec les chiffres les plus récentes, ainsi que des nouveaux scénarios pour la région Flamande et la région Wallonne. 


Rapport Federaal (EN) > Link
Rapport Regionaal (EN) > Link
Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

 

Pourquoi l'énergie nucléaire est une mauvaise idée

Pourquoi l'énergie nucléaire est une mauvaise idée

Keywords: Énergie nucléaire, Changement climatique
Niveau: Belgique
Publié: 02/2016
Auteur: BBL, IEW
Bureau: -

L’énergie nucléaire pollue, est dangereuse et non démocratique. Elle n’a pas sa place dans cet avenir énergétique.. Mais les centrales n’émettent pas de CO2, non ? Pourquoi dans ce cas, n’est-ce pas une solution durable? Quelle est la situation des centrales nucléaires belges ? Pourquoi les organisations environnementales se s’opposent-elles toutes avec tant de force à la prolongation de ces vieilles centrales?

Vous trouverez les réponses à ces questions dans le dossier Pourquoi l’énergie nucléaire est une mauvaise idée ainsi que tous les arguments pour arriver à bout de l’énergie nucléaire et choisir définitivement un avenir énergétique sûr et propre.


Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

 

Les limites de la biomasse en Belgique. Le non-sens économique et environnemental des nouvelles grandes centrales à biomasse en Flandre et en Wallonie

Les limites de la biomasse en Belgique. Le non-sens économique et environnemental des nouvelles grandes centrales à biomasse en Flandre et en Wallonie

Keywords: Énergie renouvelable, Bio-énergie, Subsides
Niveau: Belgique
Publié: 12/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL, IEW
Bureau: 3E

L'utilisation de biomasse à grande échelle pour la production de l'électricité n'a aucun sens, tant au niveau économique qu'au niveau environnemental. La Belgique devra importer des grandes quantités de biomassa dont la durabilité ne peut pas être garantie. Cette importation a des mauvais effets sur la biodiversité et mène à une augmentation des émissions de CO2. 

Ces centrales de biomasse à grande échelle sont également une mauvaise idée du point de vue économique. Cet étude par 3E pour le mouvement environnemental montre que le choix pour la biomassa coûtera près de 2 millard d'euro aux consommateurs en plus comparé avec un scénario qui se focalise sur l'énergie solaire et les éoliennes. 


Rapport (EN) > Link
Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

9 mythes sur la transition énergétique allemande réfutés

9 mythes sur la transition énergétique allemande réfutés

Keywords: Énergie renouvelable, Combustibles fossiles, Émissions, Subsides, Allemagne, Énergie nucléaire, Mythes
Niveau: Belgique, Europe
Publié: 11/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL
Bureau: -

Le Gouvernement allemand a lancé son Energiewende en 2011. Principalement, il a décidé de :

  • Fermer tous ses réacteurs nucléaires dès 2022
  • Réduire ses émissions de CO2 globales de 40% en 2020 et de 80-95% en 2050
  • S’engager sur la voie de l’efficacité énergétique et des renouvelables

Est-ce que les allemands vont être capables de réduire leurs émissions de CO2 tout en sortant du nucléaire ? A quel prix ? Est-il possible d’intégrer une part si importante d’énergie renouvelable dans le réseau électrique tout en assurant sa sécurité d’approvisionnement ? Quel est le rôle du citoyen allemand dans cette transition ? Quel est son impact économique ?

On a pu lire toutes sortes de réponses à ces questions. Dans ce briefing, nous nous concentrons sur quelques-unes des histoires les plus souvent entendues à propos de l’Energiewende. Nous en profitons pour en retirer une série de recommandations à destination des politiques belges.


Brochure (NL) > Link
Brochure (FR) > Link

 

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future. Briefing. Mis à jour

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future. Briefing. Mis à jour

Keywords: Énergie renouvelable, Électricité, Scénario, Subsides
Niveau: Belgique
Publié: 01/2015
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL
Bureau: 3E

Comment concrétiser la sortie du nucléaire tout en réduisant les émissions de CO2 d'une manière abordable? Les organisations environnementales Greenpeace, Bond Beter Leefmilieu et le WWF ont uni leurs forces pour élaborer un scénario énergétique pour la Belgique.

Le bureau d'étude 3E a réalisé une étude détaillée du secteur électrique. L’étude démontre que la Belgique pourrait, d’ici 2030, produire 54% de son électricité à partir de sources renouvelables. La biomasse n'y joue qu'un rôle limité, pour tenir compte de l'offre disponible de biomasse durable en Europe et en Belgique. En choisissant un scénario électrique ambitieux en matière d’énergie renouvelable, la Belgique peut atteindre ses objectifs climatiques et économiser 2 milliards d’euros de subsides par rapport à un scénario business as usual.

Ce document est un update de la version en 2014.


Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

 

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future

Crucial Energy Choices in Belgium - An Investigation of the Options: Our Energy Future

Keywords: Énergie renouvelable, Électricité, Scénario, Subsides
Niveau: Belgique
Publié: 06/2014
Auteur: WWF, Greenpeace, BBL
Bureau: 3E

Comment concrétiser la sortie du nucléaire tout en réduisant les émissions de CO2 d'une manière abordable? Les organisations environnementales Greenpeace, Bond Beter Leefmilieu et le WWF ont uni leurs forces pour élaborer un scénario énergétique pour la Belgique.

Le bureau d'étude 3E a réalisé une étude détaillée du secteur électrique. L’étude démontre que la Belgique pourrait, d’ici 2030, produire 54% de son électricité à partir de sources renouvelables. La biomasse n'y joue qu'un rôle limité, pour tenir compte de l'offre disponible de biomasse durable en Europe et en Belgique. En choisissant un scénario électrique ambitieux en matière d’énergie renouvelable, la Belgique peut atteindre ses objectifs climatiques et économiser 2 milliards d’euros de subsides par rapport à un scénario business as usual.


Rapport (EN) > Link
Briefing (NL) > Link

 

Reducing Energy Demand and Peak Power in Belgium

Reducing Energy Demand and Peak Power in Belgium

Keywords: Économies d'énergie, Sécurité d'approvisionnement
Niveau: Belgique
Publié: 01/2013
Auteur: WWF, Greenpeace, IEW, BBL
Bureau: 3E

Les économies d’énergie sont les grandes absentes du débat sur la sécurité d’approvisionnement. L’étude réalisée par 3E pour le mouvement environnemental belge démontre que quelques mesures ciblées peuvent faire la différence.

Seules trois mesures bien choisies permettraient de réduire les pics de demande de 1.116 Mégawatt, soit la capacité d’une grosse centrale nucléaire. Il s’agit:

  • du remplacement partiel des appareils de chauffage électrique pour les ménages ;
  • de l’utilisation d’éclairage performant pour les bâtiments du secteur tertiaire ;
  • du recours à des pompes et des moteurs plus efficaces pour le secteur industriel.


Briefing (NL) > Link
Briefing (FR) > Link

 

Electrical energy savings scenarios for Belgium

Electrical energy savings scenarios for Belgium

Keywords: Économies d'énergie, Électricité
Niveau: Belgique
Publié: 02/2012
Auteur: BBL, Greenpeace
Bureau: Climact

Les centrales électriques en Belgique veillissent rapidement. Une partie importante de ces centrales atteindra la fin de vie dans les prochaines années. De plus, les centrales nucléaires fermeront progressivement entre 2015 et 2025. Une manque de vision claire sur l'avenir énergétique et les délais dans les investissements sont les raisons principales d'un pénurie potentielle de capacité de production. Ceci dépend aussi de la demande d'électricité et le tempo de production des nouvelles capacités.

Une analyse récente par la régulateur fédérale du marché de l'électricité (la CREG) souligne que la réduction de la croissance de la demande d'électricité pourrait influencer de manière considérable la capacité requise dans l'avenir.

Dans ce contexte, Greenpeace Belgique et Bond Beter Leefmilieu ont commandé une étude à Climact ayant comme objectif un mapping du potentiel des économies d'électricité, et de déterminer l'impact sur la demande de l'électricité.
 

Rapport (EN) > Link
Résumé (NL) 
> Link